Par Wyloën Munhoz-Boillot

 

 

La visite de Fleur Pellerin, Ministre française de la Culture, en Allemagne le 9 février 2015 avait essentiellement pour but de relancer le dialogue entre la France et l’Allemagne sur les questions relatives aux droits d’auteurs et à la taxation des géants du net. Pour ce faire, Fleur Pellerin devait s’entretenir avec son homologue allemande, Monika Grütters, ainsi qu’avec Günther Oettinger, Commissaire européen à l’Economie numérique et Heiko Maas, Ministre de la Justice.

 

Dans l’après-midi, Fleur Pellerin et Monika Grütters ont remis le Prix Franz-Hessel, prix franco-allemand de la littérature contemporaine. Les lauréates, la française Christine Montalbetti et l’allemande, Esther Kinsky verront leurs romans traduits respectivement dans l’autre langue.

 

Pour clôre sa visite, la Ministre a remis dans la soirée le prestigieux titre de « l’Ordre des Arts et des Lettres » aux artistes Nina Hoss (actrice), Manuela Stehr (productrice) et Thomas Ostermeier (metteur en scène). Créée en 1957 par André Malraux, cette distinction a pour but de «récompenser les personnes qui se sont distinguées par leurs créations dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde». La cérémonie s’est déroulée à l’Ambassade de France, dans le cadre de la soirée française du cinéma, organisée en parallèle de la 65e édition de la Berlinale.

 

© DR


Par Rédaction ParisBerlin le 20 février 2015